FR - NL - DE - EN
animation-musee.jpg
...

Motrice 2603

motrice2603

Partie mécanique: Talbot, Aachen
Partie électrique: AEG, Berlin
Donneur d’ordre: AKG (Aachener Kleinbahn Gesellschaft)
Prix unitaire d’achat: 25.900 Reichmark
Réception: 09.12.1926
Longueur hors buttoirs: 9.000 mm
Largeur de caisse: 2.100 mm
Empattement: 2.800 mm
Voie: 1 m
Poids: 10.900 kg
Puissance: 2 X 33,5 kW
Nombre de places: assises: 20; debout: plateformes 19, couloir 7
Immatriculation: d’origine (AKG): 3 (série de 1 à 20); ASEAG: 2603

Motrice 2603 de l'ASEAG

La série de 20 voitures à laquelle elle appartient a été construite en 1926.
Le choix du diamètre des roues se porte sur 720 mm (au lieu de 900 mm) pour obtenir une hauteur de plancher de seulement 33 cm au-dessus du rail, ce qui devait faciliter grandement (pour l’époque) l’accessibilité aux voyageurs, dont notamment les curistes! Le confort des sièges est particulièrement soigné.

Aachener Strassenbahn- und Energieversorgungs AG

A partir de l’année 1935 (et plus particulièrement en 1937, pour la n° 3), on installe le «Nutzbremse» (que le traducteur suppose être le freinage électrique à récupération); il permet ainsi d’économiser en consommation de courant. Pratiquement à la même époque, l’archet est remplacé par un pantographe.

Au cours de la guerre, notamment lors du bombardement du 13 juillet 1943, plusieurs voitures de la série sont fortement endommagées. Certaines font l’objet d’une reconstruction, mais avec des portes plus larges de façon à faciliter les mouvements de voyageurs; tandis que d’autres moins gravement atteintes sont simplement réparées.

La motrice 2603 est remise en service après la guerre le 23.08.1946. Après la guerre, la plupart des voitures sont modernisées: plateformes, fenêtres, sièges, …

En 1956, on réfléchit à une transformation profonde: remplacement des plateformes en bois par des plateformes métalliques, des portes pliantes à air comprimé, avec une capacité qui passe de 78 à 99 personnes. Mais la transformation n’a pas lieu … car on se décide entre-temps à fermer l’exploitation ferrée des lignes 3/13 et R auxquelles elles étaient destinées. Les voitures deviennent donc «sans emploi» dès les années 1961-62. La motrice 2603 est mise hors exploitation voyageurs le 12.06.1962; elle est dorénavant affectée aux travaux à la ligne aérienne sous le n° TRÜ 2 + 69.

Elle termine carrière sur le réseau d’Eschweiler et plus particulièrement dans le dépôt (1969). Elle est prise en charge par l’association «Interessengemeinschaft Historischer Schienenverkehr e.V.» en vue, semble-t-il, d’une remise en service sur le «Selfkanntbahn».

Elle reste cependant à Eischweiler jusqu’en 1973; elle est transférée alors dans la remise de voitures Hüls des tramways de Krefeld. Vu l’état général, elle est donnée au «Strassenbahnmuseum Stuttgart»; mais dans les faits, elle part pour le «Fahrzeugmuseum Marxzell» à Karlsruhe, en échange d’une voiture des tramways d’Essling. Elle est entreposée à l’extérieur jusqu’en décembre 1987: son état est très dégradé. Elle est alors achetée par le «Förderkreis für historische Aachener Technik e.V. qui la fait transférer vers Aachen.

Elle est entièrement restaurée en coopération avec le «Kolping-Bildungswerk Aachen» en vue de participer aux manifestations du 100e anniversaire des tramways d’Aachen en 1995.

En 1995, l’association la confie au Musée des Transports en commun au Pays de Liège, où elle fait son entrée le 18 décembre 1995.